Selon le journal Les Echos : « Chaque année en France, près  de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillées , soit l’équivalent de 150 kg par habitant, pour un coût que l’Ademe estime entre 12 et 20 milliards d’euros par an. La grande distribution à elle seule génère 14 % du gaspillage alimentaire. ». Vaincre le gaspillage alimentaire est donc un véritable enjeu sociétal ; c’est aussi pour les distributeurs un enjeu économique majeur (entre 1,5 et 3 milliards d’euros) auquel il faut apporter une réponse simple et probante.

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, les distributeurs envisagent généralement deux options :

1. Réduire les approvisionnements pour éviter d’avoir trop de marchandises en magasin.

Cette démarche de bon sens provoque malheureusement des ruptures de stocks ce qui entraîne une insatisfaction client.
En augmentant le cycle de rotation, cette démarche génère également plus de travail dans les rayons.

2. Faire des promotions pour vendre coûte que coûte leurs produits.

Cette stratégie est efficace pour vider les rayons et elle permet aux amateurs de bonnes affaires de profiter des prix les plus bas. L’impact sur les marges peut cependant, dans un contexte économique déjà tendu, mettre le point de vente dans une situation difficile.
Cette stratégie est par ailleurs très coûteuse en termes de temps passé.

Nous mettons en œuvre une troisième voie qui réduit le gaspillage alimentaire et préserve la rentabilité des rayons libre-service aussi bien que des rayons traditionnels.

Il s’agit de gérer et d’anticiper les dates limite des marchandises. Dans cette approche, le point de vente adopte une vigilance accrue vis-à-vis des dates limites des produits en rayon. Grâce aux outils Adhoc, il parvient ainsi à prévoir suffisamment à l’avance quels produits doivent faire l’objet d’un merchandising particulier pour être vendus dans les meilleurs conditions, à la fois du point de vue de la Sécurité Alimentaire et en termes de marge commerciale.

Qui plus est, le temps passé au quotidien pour gérer les rayons est très fortement diminué.

Le tableau ci-dessous récapitule les avantages et inconvénients des différentes approches.

Christophe André

Par Christophe André, le 05/02/2020

Share This